Le travail sur les croyances

Nos croyances se construisent pour nous protéger, pour donner de la cohérence et du sens à notre vécu. Devant une réalité souvent insupportable et inadmissible de notre environnement en tant que petit enfant, nous créons des modes adaptatifs de survie , inscrivant ensuite au fil des expériences des croyances qui nous font sens et nous rassurent, mais qui ne correspondent pas à notre vérité profonde.
Les croyances  nous gardent cependant dans un état d’ homéostasie, notre système nerveux apaisé nous fait  croire que ce que nous percevons et pensons est la réalité. Nous consolidons et vérifions ces croyances ensuite lors de notre croissance, en expérimentant leur bien fondé, et en leur donnant de plus en plus de poids. 
En tant adulte, lorsque l’on ressent que quelque chose  qui n’est pas aligné avec notre être profond, comme si nous étions pas exactement au bon endroit, quelquechose ne tourne pas rond, des insatisfactions, des frustrations apparaissent, des tensions, il est possible, avec du courage, de prendre un peu de recul, de donner du relief à ces croyances , pour s’apercevoir que beaucoup de celles-ci ne sont plus valables.
Prendre du recul oblige de sortir  de notre zone de confort, cela paraît très déstabilisant voir vertigineux, mais reste  nécessaire pour retrouver le sens et la direction de notre élan vital initial aliéné ou figé.

Tel un grimpeur sur un mur de grimpe, doit pour atteindre son but, sentir une bascule de poids, et d’appui, progressivement, pour atteindre un nouvel appui, apparemment impossible à atteindre. Le processus d’une thérapie corporelle, au travers de la conscience corporelle, notre “felt sense”, et un ancrage dans nos ressources actuelles et accompagné par un thérapeute expérimenté, nous permet ce processus de changement, sans danger.
https://www.mathiasdemoulin.ch/somatotherapie/